La venelle aux Lutins

Essaim de lutins. Ça bruissonne aux abords : aux abois ! Ils butinent, ils lutinent. Ils s’affairent & prospèrent. Puis, à l’abri de la chaleur landaise, En compagnie des campanules, Ils s’assoient sous les grands arbres & songent dans un soupir à cette sérénité. Déluge ! Décampons ! Mini champi pour parapluie Ils se sauvent en sautillant. On ne croit pas à la pluie Tant leurs yeux sont éclatants. C’est plein de bonhommie Qu’au fond des bois Ils boivent des bulles en s’éclatant. Nez dehors, frimousses sèches Ils ramassent les fines goutelettes En font leur élixir, suprême secret. Ensuite ? … Continuer de lire La venelle aux Lutins

Canevas entre littérature et couches sales – Lait Noir de Elif Shafak

C’est un canevas d’états d’âme. Élif Shafak, auteur turc, mène le lecteur à travers les aléas de son être d’auteur et de possible maman. L’introduction m’a dérangé puisque d’emblée elle se détache du livre. Elle souhaite que le lecteur oublie aussi vite qu’il l’a ouvert. Mais ce n’est pas seulement le récit d’une vie comme l’article de journal People. Il s’agit d’avantage d’un trace d’expérience fictionnalise. Le lecteur curieux et ouvert gardera nécessairement une empreinte du livre. Autre point qui m’a dérangé (et ce sera le dernier) : l’espèce de manuel de la jeune maman par lequel elle conclue son … Continuer de lire Canevas entre littérature et couches sales – Lait Noir de Elif Shafak

Partage indicible

Vibrations & trémolos ondulent son corps Un drap blanc jouant avec la brise… au dehors. Le moindre rythme cadence sa hanche Ce remou fluide, Remonte jusqu’au doigt. Il naît aux pieds, pied de nez, Il démange, il dérange, il déhanche, Ce mouvement comme les ailes du papillon Sait on vraiment ou il s’arrête ? Le sait on ? Trrremolo vibrrrant : Une corde des pieds, aux hanches, à la tête, Les cheveux, sous leurs airs innocents, Suivent le mouvement, provocant. Sensuellement. Stroboscope du regard, Profonde pupille : elle est là la corde ! Corde vocale ! Ils hurlent ils désirent … Continuer de lire Partage indicible

Enfantillages

Mignon bébé babillant, biberon à la bouche. « Bingo ! Un biscuit ! » Bout de câlin en couche, calés. Caché -coucou ! Ça crie ! Catastrophe. Quel culot ! Il est jaloux. Un jouet, faire joujou. Et « je » et « j » et jeux…… Pour un juteux sourire ensoleillé. Séduite. Ceremonieux silence. Sanglots. Zyeux zecarquilles, moue tiraillée. Écartelée. Tension libérée – symphonie de rires redondants – ritournelles do ré mi – radio marionettes, va trop vite, sur un mur du pain dur …. CRAQUANT ECARTELEMENT. Continuer de lire Enfantillages

🙌Journicoti – Journicota 🙌

Allez, viens ! Viens quotidien & surtout accroche toi bien ! Attrape cet arc en ciel tendu Dans les nuages déchirés ! Allez jour tragik’ Pique toi de ces épines Celles de la rose odorante et douce Celle de l’instant cocon coton cadeau. Ragaillardis toi moment paresse & laisse ! Reçois – – cette rafale, celle là ! Qui t’a poussé si loin, là-bas. … Ose ! Maussade morose ! & qu’ils happent cette torpeur Tes tyranniques tatillons, Rois du ménage, Tournez manège ! A vous grelots de joie Tintinabulez aux oreilles affadies À la sourde seconde Sonnez ! Faites … Continuer de lire 🙌Journicoti – Journicota 🙌

Bakhita – Véronique Olmi

Voyage dans les tripes d’une esclave soudanaise au XIX ème siècle. L’auteur incarne les souffrances des esclaves en étant dans la peau de Bakhita jeune fille enlevée à cinq ans : arrachement, manque, peur, vente, perte de dignité, faim, fatigue …. jusqu au rachat de cette dernière par un consul italien. Une porte de sortie …. ou presque ! On ne quitte pas si facilement une vie d’esclave, un corps d’esclave, un coeur un esprit d’esclave. Si physiquement elle est mieux soignée, elle reste malmenée moralement par ses maîtres. Elle ne choisit pas de mettre son énergie dans la rébellion … Continuer de lire Bakhita – Véronique Olmi

Assoyez-vous !

Étriqué dans la vie, tas de trucs, truculents tracas, Esprit tiraillé travaille. Affiiiiiiiiirmations …. Négations ! & mille échos répondent : bla bla bla…. Ping-pong Ping : Positive Initiative, Nage Gaie Pong : Pesante Omission, Négation Galante « Mais non c’est vous .. je n’en ferai rien .. Soyez vous enfin, Mais non ! vous, soyez vous …. » ASSOYEZ VOUS ! Une bonne fois pour toute Prenez place, corps et esprit Sautez à pieds joints en haut de la marelle Vous êtes au ciel Vous êtes sur terre Vous avez le droit de ne pas vous taire ! ASSOYEZ VOUS ! … Continuer de lire Assoyez-vous !